moniquejorland_portraitPeinture nuancée ne la situant nulle part et partout. Peintre médium, impose par sa simplicité fondamentale, sa force naturelle, l’éclatement de sa vitalité, de sa gaieté et de sa sagesse personnelle aussi. Elle aime le simple, le naturel, le vrai, même dans sa façon d’être, son parler, ses phrases, ses réponses cristallines, son humour ou sa tristesse, voire sa sagesse. Ses œuvres témoignent d’un mouvement, de la couleur, d’une vraie puissance, l’œil de l’artiste sonde les profondeurs de l’inconscient d’où émerge un idéal exaltant les forces vives qui sont en nous. Une sensibilité s’exprime librement dans ses paysages qui séduisent par leur charme poétique. De toutes ses œuvres nous pouvons dire qu’elles opposent la présence du quotidien à l’intemporel.

Elle essaye de saisir l’atmosphère parfois baignée d’un on ne sait quoi de quasi mystique, le symbole, l’ésotérisme prennent une place originale et impérieuse. “Dictée subconsciente”, elle peint selon ses états d’âme. Elle entend rester loin des tumultes divers, en dehors des modes et cela se retrouve dans son art. La matière est chaleureuse, onctueuse, travaillée sans lourdeur, de lumineuses transparences éclairent une palette chatoyante. Elle fait jouer en parfaite harmonie ses rouges, ses verts, ses bleus, tel un musicien avec les sons. Elle peint loin des regards, sa cave lui servant d’atelier, pèle mêle, dans un bric à brac indescriptible où sontentassés toutes sortes d’objets hétéroclites, concoctant en grand secret des mixtures dignes d’un magicien.

Mais qui est-elle ? Femme secrète, dotée d’une sensibilité hors du commun, elle nourrit une véritable passion pour l’âme humaine, elle a appris à soulager les maux du corps en sachant depuis tableautoujours que ces maux n’étaient que l’expression des bleus de l’âme. Cet extraordinaire voyage dans le monde des émotions l’a conduite à paysanner l’univers des couleurs qu’elle exprime aujourd’hui dans sa peinture ni impressionniste, ni réaliste, pas tout à fait abstraite mais complètement imaginaire ! Monique JORLAND n’a eu que son intuition comme seul et unique professeur. Son talent inné a été unanimement salué par la critique, reconnu par de nombreux spectateurs, plusieurs distinctions lui ont été décernées lors de différentes expositions. Monique Jorland s’est notamment vu décernée une côte à l’hôtel Drouot et figure au guide des peintres AKOUN de 2000 à 2007.